Mieux comprendre le handicap

handicap

Vous le savez sans doute, le handicap présente plusieurs facettes et a plusieurs causes. Ce peut être dû à des maladies génétiques contre lesquelles on ne peut pratiquement rien faire, sauf alléger les douleurs et améliorer la qualité de vie du patient. Mais, un handicap peut survenir également suite à un accident de voiture. Cela peut arriver aussi à cause d’une prématurité trop importante. Ainsi, certains handicaps se présentent dès la naissance, développés donc dans le ventre maternel tandis que d’autres se développent avec le temps et sont liés au grand âge. Quoi qu’il en soit, un handicap n’est jamais facile à vivre, ni pour la personne atteinte ni pour sa famille. De toutes ces raisons, sachez que les 2 principales causes de handicap sont les maladies génétiques, les maladies chroniques et les accidents. Ce qui frappe le plus l’esprit, c’est ce dernier facteur, c’est-à-dire les accidents. Sur plus de 30 000 cas de paraplégie et 6 500 cas de tétraplégie en France, les deux tiers sont dus à des accidents de la circulation, c’est-à-dire de voiture, moto ou autres, et 15 % à des accidents sportifs. Et, un traumatisme crânien laisse des séquelles durables à plus de 100 000 personnes.

Le handicap causé par des complications à la naissance

La grande prématurité est aussi une des causes de handicap, tout comme l’intoxication ou les infections dans l’utérus, ainsi que les souffrances lors de l’accouchement. Il ne s’agit pas ici d’accidents, mais plutôt de complication. Mais, il s’avère que 50 % des déficiences et des handicaps sont liés à ces complications. Parfois, c’est un handicap moteur. Mais ce peut aussi être un handicap sensoriel et quelquefois, un handicap mental. Un tiers des handicaps moteurs chez l’enfant est dû à un manque d’oxygénation du cerveau à la naissance. Il est malheureux de constater que, en dépit de toutes les avancées réalisées en rapport avec la réanimation néonatale, ces complications arrivent encore et il semble même que leur fréquence soit en augmentation. La raison principale de cet état de fait vient de l’augmentation des grossesses gémellaires suite à une maternité tardive ou une fécondation in vitro.

Des maladies rares vous privent de l’usage de vos jambes

Pratiquement toutes les maladies génétiques sont rares, et c’est heureux. En France, ce sont 3 millions de personnes environ qui en sont touchées. Et, il faut dire qu’elles sont tout de même atteintes de graves handicaps et de handicaps précoces, comme c’est le cas de l’ostéogenèse imparfaite, connue aussi sous le nom de maladie des os de verre. Ce type de handicap se manifeste dès la naissance et le patient doit vivre avec tout au long de sa vie. Entre autres moyens de l’aider dans sa vie de tous les jours, il y a le fauteuil roulant. Celui-ci doit être adapté à son environnement et son âge et lui permettre de se déplacer au mieux. Des sites comme http://www.acekare.com/ proposent des fauteuils roulants électriques légers et pliables, très pratiques. D’autres maladies d’origine génétique ne s’expriment qu’à l’âge adulte, par exemple la maladie de Huntington se traduisant par des troubles neurologiques graves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *