Chauffage de piscine : quelles possibilités ?

Une piscine en plein air subit l’influence des variations climatiques. Pour pouvoir profiter pleinement du bassin en toute saison et pour le confort de la baignade, la solution est de chauffer l’eau. Du printemps à l’automne, vous pourrez vous baigner en toute tranquillité sans craindre le froid en installant un système de chauffage de piscine. En faisant appel à un professionnel, vous profiterez d’un travail parfait.

L’importance d’une couverture isotherme et du chauffage de piscine

Le chauffage de piscine permet de profiter de la baignade et dans le confort tout au long de l’année, même en plein hiver. Il permet de ne plus dépendre du temps qu’il fait ou du climat pour avoir la température idéale pour se baigner.

L’utilisation d’une couverture isotherme ou bâche à bulles est indispensable pour éviter les pertes de chaleur suite au phénomène d’évaporation et pour préserver le maximum de calories accumulées durant la journée, issues des rayons solaires. Elle permet ainsi de diminuer la puissance nécessaire au réchauffement de la piscine et sa consommation énergétique.

Pour choisir la solution ou l’appareil le mieux adapté à vos besoins, un bilan thermique effectué par un professionnel comme Climat’System s’avère indispensable.

Le chauffage solaire : écologique et économique

Afin de maintenir la piscine à une bonne température tout au long de l’année, soit aux alentours de 28°C, la solution qui s’offre à tous, et qui est sans doute l’idéale, serait le chauffage solaire. Son choix est avantageux, car elle est écologique et économique. Elle dépend de l’ensoleillement et de la température extérieure et privilégie ainsi les régions ensoleillées. Dans le cas contraire, il est nécessaire d’augmenter la surface du capteur pour pouvoir chauffer la piscine à la température idéale.

Le chauffage solaire demande peu d’entretien. Il consiste en la mise en place de panneaux ou de capteurs solaires sur le jardin ou le toit. Ils sont assez encombrants, leur surface de couverture doit être au moins égale à la moitié de celle de la piscine.

Le soleil est une énergie gratuite. Seul le coût de l’installation est onéreux, surtout si la zone d’implantation du bassin est moins ensoleillée.

Le réchauffeur électrique : facile d’installation et énergivore

Contrairement au chauffage solaire, cette solution est d’une facilité d’installation et largement moins coûteuse. Le prix d’un réchauffeur électrique est faible. Utilisant l’électricité pour marcher, il peut cependant gonfler votre consommation en énergie et ainsi votre facture.

Le réchauffeur électrique est sous forme de canalisation et doté d’une résistance électrique.

La pompe à chaleur : moins consommateur d’énergie

Il existe des modèles de pompe à chaleur pouvant être utilisés pour chauffer une piscine. Elle sert à capter les calories dans l’air pour les transférer à l’eau du bassin.

Ce système est moins consommateur d’énergie. Il est capable de restituer de l’énergie et bien plus qu’il ne consomme. Le rapport COP atteint jusqu’à 4 ou 5, c’est-à-dire que pour une consommation d’énergie électrique de 1 KW, il restitue 4 à 5 KW en matière de chaleur.

La puissance de l’appareil doit être choisie en fonction du volume de la piscine et de la zone dans laquelle elle est installée. Il existe de nombreux modèles sur le marché, dont certains sont très silencieux pour un excellent confort d’utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *