Brave : Tout sur le navigateur qui bouscule les codes

brave bownser

Considéré comme étant un nouveau venu qui fait beaucoup parler de lui, Brave est un navigateur qui donne une nouvelle perspective d’internet. Longtemps, on a cru que les seuls qui dominaient ce marché étaient les puissants Chrome et Firefox. Aujourd’hui, il existe des alternatives plus ou moins intéressantes, surtout sur la question de la sécurité des données personnelles. Faisons un petit détour avec les détails concernant Brave.

La création du Brave Browser

Parlons d’abord du fondateur de Brave Browser. Pour comprendre tout à fait l’initiative, il faut connaitre un peu l’initiateur. Connu dans le monde du web, Brendan Eich est l’une des figures qui a fait d’Internet ce qu’il est aujourd’hui. Il est celui qui a créé JavaScript, mais il est aussi l’une des personnes qui sont à l’origine de la fondation Mozilla. Pour lancer son idée de navigateur sécuritaire, il a sollicité l’aide d’investisseurs privés. Il a ainsi récolté près de 7 millions de dollars. C’est à partir de l’année 2016 que le navigateur a été lancé. Il s’est tout de suite heurté à la réticence des médias concernant sa politique de blocage des publicités. Ils l’accusent de détourner les profits à son avantage. En 2017, le fondateur réalise l’exploit de récolter en quelques secondes une valeur de 35 millions de dollars grâce à un système basé sur la cryptomonnaie. Et tout récemment, le navigateur a conclu un contrat de partenariat avec Qwant.

L’idée de base

Le plus grand avantage annoncé par l’équipe de Brave Browser est l’assurance d’une sécurité qui dépasse ce qui se fait d’habitude. Avec une interface sobre et fonctionnelle, le navigateur offre la possibilité aux utilisateurs de personnaliser le niveau de sécurité quand ils sont sur internet. Brave bloque simplement tout ce qui peut être considéré comme étant des facteurs de pistages des données d’une personne. Par défaut, tous les cookies, les publicités et les scripts n’ont pas accès au navigateur. Internet revient à l’essentiel, c’est la principale idée que le fondateur de Brave veut transmettre par ce nouveau navigateur. Fini les vidéos qui s’apparaissent en bas de votre page dès que vous êtes connectés, ils n’ont plus de place ici. C’est pour cela aussi que l’on observe une rapidité de chargement des pages. Avec ce nouveau navigateur, grâce à l’éradication des publicités, il devient plus rapide d’ouvrir une page web. Il va de 2 à 8 fois plus rapide que les classiques Chrome et Firefox.

La concrétisation

En outre, Brave Browser a développé un modèle économique unique en son genre. Il est possible pour les internautes de faire apparaitre les publicités qui leur semblent appropriées à leurs envies et besoins. Grâce à une personnalisation dans le menu, il est quand même possible de laisser apparaitre les pubs sur un site en particulier. C’est là que l’on parle de distribution équitable de revenu. Les internautes choisissent le site qui leur est cher et lui permet de gagner de l’argent avec cette option. Ils peuvent même donner directement de l’argent à des sites qu’ils veulent voir se développer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *