Quelles sont les caractéristiques d’un masque chirurgical ?

Quelles sont les caractéristiques d'un masque chirurgical

Depuis mars 2020, les défis de prévention et de protection contre le virus COVID sont devenus plus grands et l’utilisation des masques, de plus en plus préconisée. Depuis lors, beaucoup d’informations circulent à propos des différents types de masques disponibles sur le marché. Découvrez ici toutes les caractéristiques propres aux masques de type chirurgical.

Protection de l’entourage du porteur contre une contamination bactérienne

Les idées préconçues sur le masque chirurgical portent à croire que son premier objectif est de protéger le porteur contre une infection extérieure. En réalité, ce n’est pas exactement le cas.

La principale vocation du masque chirurgical est d’abord d’éviter une contamination bactérienne dont le porteur serait la source. Surtout dans les zones sanitaires, les infections contagieuses sont fréquentes et facilement transmissibles à travers la bouche et le nez.

Les gouttelettes qui sortent lorsqu’un porteur parle peuvent contaminer des personnes qui se trouvent dans son entourage. Il en est de même pour toutes les matières ou substances provenant des narines pendant une grippe par exemple.

Le masque chirurgical constitue donc un équipement de protection sanitaire indispensable. Il existe différents types de masques chirurgicaux. Vous pouvez en acheter dans les boutiques en ligne spécialisées dans la vente d’équipement de protection sanitaire.

La plupart des masques anti-projection mis en vente en France sont certifiés CE et homologués en Europe. Ils sont de qualité médicale conforme à la norme NF EN 14683 et ont une capacité de filtration bactérienne supérieure à 98%.

Les masques chirurgicaux s’usent dès leur première utilisation

La deuxième chose qui caractérise les masques chirurgicaux, c’est bien le fait qu’ils soient à usage unique, c’est-à-dire qu’ils s’usent dès leur première utilisation. En effet, ils ne sont pas comme ceux fabriqués en tissu filtration garantie, ou encore ceux faits à la maison.

Ils ne sont pas lavables et ne peuvent subir aucun nettoyage. Quelle que soit la période de la journée pendant laquelle vous les utilisez, il est conseillé de les changer ou de les remplacer par un autre après quatre heures d’utilisation.

Toutefois, il existe des cas particuliers dans lesquels il est admis de procéder exceptionnellement à leur décontamination pour permettre une deuxième utilisation. Il s’agit notamment des cas de pénurie comme celle du début de la pandémie du COVID-19.

Les masques chirurgicaux sont personnels

Une autre caractéristique des masques chirurgicaux réside dans le fait qu’ils sont personnels. En effet, à l’instar des gants vinyls et nitriles, ils sont fabriqués pour être utilisés par une seule personne.

D’ailleurs, cette réalité a été confirmée et recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé. En 2020, elle avait donné comme instruction que les masques chirurgicaux soient à usage unique et doivent être immédiatement jetés après utilisation.

Le masque chirurgical ne coûte pas cher

Le dernier élément caractéristique du masque chirurgical est bien la flexibilité de son prix. En réalité, alors que le tarif des masques FFP2 varie entre 15 et 20 euros en moyenne, la boîte de 50 masques chirurgicaux se vend à 50 euros, soit environ 15 centimes par unité.

Laisser un commentaire