Découvrir tout sur la vaccination d’un chat

Comme on dit, mieux vaut prévenir que guérir. En effet, le vaccin constitue un moyen de prévention efficace aussi bien pour les hommes que pour les animaux. En tant qu’animal, le chat mérite une bonne santé et se doit d’être vacciné. En vaccinant votre chat, vous lui protégez de certaines maladies virales les plus courantes. Des maladies qui peuvent souvent entraîner la mort. Sur ce, faire vacciner son chat importe mais doit se faire uniquement sur un chat sain et déparasité. Et puis, une surveillance s’impose les heures qui suivent l’injection.

En quelle période doit-on faire la vaccination d’un chat ?

Tout d’abord, un chat doit être vacciné juste après son sevrage. C’est la période où il n’est plus protégé par les anticorps de sa mère et où il doit recevoir sa toute première injection. C’est donc vers ses 2 mois. Cette primo-vaccination permet de le protéger du typhus, du coryza et surtout de la leucose. Un mois plus tard, un rappel est conseillé pour le protéger de la rage. Ensuite, pour s’assurer d’une protection optimale de votre animal, il est indispensable de faire des rappels de vaccins chaque année. Cela est primordial parce que les défenses immunitaires d’un chat diminuent avec son âge. Plus exactement, plus un chat vieilli, plus  il devient sensible aux différentes maladies.

Vacciner son chat, mais contre quelles maladies ?

Faire vacciner votre félin est donc le protéger des maladies contagieuses affectant gravement sa santé. La vaccination chat permet d’éviter que votre animal soit atteint des maladies virales durant sa vie. La première maladie qui atteint fréquemment le chat et qui rend la vaccination chat indispensable est le typhus. Cette maladie concerne notamment les chatons et se traduit par une perte d’appétit et un vomissement. Le virus ne réagit pas efficacement aux médicaments, seule la vaccination permet de lutter contre. Puis, il y a le coryza qui est une maladie affectant les voies respiratoires d’un chat. Cette maladie est rarement mortelle, pas comme le typhus, mais peut être très handicapante. Le coryza se traduit par des fièvres et des ulcères dans la bouche de l’animal. La leucose figure également parmi les principales maladies qui atteignent le chat. Elle constitue une maladie virale qui se manifeste par une perte de poids de l’animal ainsi que des troubles digestifs et respiratoires. À part cela, il est recommandé de faire vacciner votre chat contre le chlamydiose et la rage bien évidemment,

Le vaccin : une obligation légale ?

Dans le cas où il s’agit d’une maladie transmissible à l’homme, par morsure, la loi impose la vaccination antirabique. Et d’un autre côté, lors d’un voyage à l’étranger, vous devez aussi présenté aux autorités la preuve que votre animal est bien vacciné. Dans ce cas, le vaccin s’agit bien d’une obligation légale. Pourtant, sur le territoire français, seul le vaccin contre la rage peut être obligatoire. Et d’ailleurs, il s’agit seulement des départements qui sont infestés. Sinon, il n’y a aucune obligation concernant la vaccination d’un chat. Mais le mieux pour se protéger est de se renseigner auprès d’un vétérinaire. Il vous informera quel vaccin est nécessaire à administrer à votre chat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *