Tout savoir sur la licorne

La licorne c'est quoi

Une licorne est une créature mythologique qui ressemble à un cheval avec une corne de narval qui dépasse de son front. La créature classique possède également une barbe de bouc, des sabots fendus et une queue de lion. Il est généralement considéré comme bienveillant, et son sang et sa corne auraient des propriétés curatives et purifiantes.

La croyance en la licorne est ancienne et les peintures préhistoriques de Lascaux, en France, du Lago Posadas, en Argentine, et du Namaqualand, en Afrique australe, présentent des créatures similaires. Elle est également mentionnée dans une version de la Bible et dans des ouvrages d’histoire naturelle et de folklore grecs et romains anciens. Cependant, aucune preuve scientifique de l’existence des licornes n’a jamais fait surface. Quelques squelettes présumés ont été exposés au cours de l’histoire, mais on pense généralement qu’il s’agit de canulars. Le mot traduit dans la version de la Bible du roi Jacques par “licorne” est “re’em”, ce qui, selon de nombreux spécialistes, fait référence à un type de bétail éteint appelé aurochs.

La licorne est le plus souvent associée à l’Europe médiévale.

C’est dans celle-ci qu’elle est devenue un symbole puissant et omniprésent de la pureté, du Christ et de l’incarnation. À l’inverse, elle est également devenue un symbole de l’amour courtois et plus tard du mariage fidèle, et sa corne pulvérisée était considérée comme un aphrodisiaque. La corne en spirale du narval, un animal marin, était souvent vendue comme corne de licorne pendant l’ère médiévale. Dans la tradition médiévale, on disait que la corne possédait la capacité de neutraliser le poison. De plus, de nombreuses légendes soutenaient que la créature ne pouvait être attrapée ou montée que par une vierge.

La licorne est très répandue dans l’art médiéval, notamment dans deux séries de tapisseries.

La chasse à la licorne, une série de sept tapisseries exposées au Cloître de New York, représente des nobles qui chassent et tuent une licorne avec l’aide d’une jeune fille. La créature est présentée lors d’un festin de mariage royal, et la dernière tapisserie la montre ressuscitée mais apprivoisée, assise dans un enclos sous un grenadier, symbole de fertilité. La série est pleine de symbolisme concernant à la fois le christianisme et le mariage. La Dame et la Licorne, une série de six tapisseries exposées au musée de Cluny à Paris, représente chacun des cinq sens ainsi que “l’amour”. Des licornes apparaissent dans chacune des tapisseries de la série.

La licorne est également un symbole important en héraldique, ou armoiries.

Elle y représente la pureté, la force et la liberté. Elle n’a pas été largement utilisée avant le 15ème siècle, mais elle est devenue très populaire vers cette époque. Elle est parfois représentée avec un collier, mais plus souvent avec un collier cassé, symbolisant son esprit indomptable. Il figure notamment dans les armoiries royales écossaises et britanniques. Voir aussi la robe licorne qui est un véritable phénomène de mode et fait le buzz auprès des plus jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *