Diagnostics immobiliers : quels sont les diagnostics obligatoires et facultatifs ?

Diagnostics immobiliers

Les diagnostics immobiliers à réaliser lors de la vente et l’achat d’un immeuble sont devenus obligatoires depuis 1997. Il est aussi impératif de donner leur compte-rendu dans le dossier de diagnostic technique pour mieux protéger le client potentiel et l’informer sur l’état du bien immobilier qu’il désire acheter. Toutefois, il y a des diagnostics qui sont facultatifs comme le diagnostic écologique et les diagnostics qui sont uniquement utilisés dans certaines situations comme le diagnostic piscine. Mais nombreux sont aussi rendus obligatoires en fonction de la superficie d’un bien, de sa localisation ou de l’âge de son permis de construire.

Les diagnostics immobiliers obligatoires

Quand un propriétaire met en vente une maison ou un appartement, il est dans l’obligation de réaliser quelques diagnostics. Cependant, il y a le diagnostic plomb qui concerne toutes les constructions avant le 1er janvier 1949. Si une concentration est inférieure à 1mg/cm², la validité du diagnostic est illimitée. Le diagnostic amiante concerne tous les biens construits avant le 1er juillet 1997 et sa durée de validité est aussi illimitée. Le diagnostic termite est établi pour rechercher des traces de parasites dans la maison et valable pour 6 mois. Le diagnostic gaz vérifie la conformité de l’installation gaz aux normes en vigueur et s’applique à toutes les installations intérieures de gaz qui ont plus de 15 ans et valable 3 ans.

Le diagnostic électricité assure le bon fonctionnement de l’installation électrique d’un logement. Ce diagnostic est obligatoire pour tout bien âgé de 15 ans ou plus et possède une durée de validité de 3 ans. Le diagnostic ERNMT est pour l’état de risques naturels, miniers et technologiques, auxquels pourrait être soumis un bien immobilier. Ce diagnostic s’effectue sur tous les biens et dispose d’une durée de validité de 6 mois. Le diagnostic de performance énergétique calcule la performance énergétique d’un bien pour le classer sur une étiquette énergie en fonction de son état économe ou consommateur. Il est valable 10 ans et obligatoire pour tous les biens sans exception. Le diagnostic loi carrez fournit une exactitude des mesures de surfaces des parties privatives dévolues à l’acheteur durant l’achat d’un lot de copropriété. Il a une durée de validité illimitée et concerne toutes les copropriétés de plus de 8 m2. Finalement, le diagnostic assainissement est obligatoire pour tout bien immobilier non raccordé au tout-à-l’égout depuis janvier 2011.

Les diagnostics immobiliers facultatifs

Parmi tous les diagnostics qui existent pour l’immobilier, il y a 7 qui ne sont pas obligatoires. En effet, vous n’êtes pas obligé de les réaliser, mais les faire augmente considérablement les chances de réussir un projet immobilier. Le diagnostic internet permet de déterminer toutes les possibilités en rapport avec ce domaine. Le diagnostic incendie évalue les risques d’incendie dans une maison avec les voies possibles pour en échapper.

Le diagnostic radon permet de savoir la présence de gaz à l’intérieur d’un logement. Le diagnostic mérule vise à définir si des champignons dangereux sont présents à l’intérieur d’une habitation. Le diagnostic piscine vise à faire une vérification si la piscine privée est conforme aux normes réglementaires. Et pour finir, il y a le diagnostic légionellose qui vérifie la présence de bactéries dangereuses dans l’immeuble. Fournir ces diagnostics permet de prouver à quel point votre propriété est particulière et digne d’intérêt. Pour les réaliser, faire appel à des diagnostiqueurs fiables comme diagnostic Immobilier Paris est primordial.

Qui effectue les diagnostics immobiliers ?

Les diagnostics immobiliers doivent être réalisés par des diagnostiqueurs immobiliers certifiés, quelles que soient la position du donneur d’ordre et l’ancienneté du bien. Au niveau de compétences, les diagnostiqueurs possèdent des certifications nationales contrôlées régulièrement. Pour qu’ils appliquent les dernières normes en vigueur, ils suivent des formations qualifiantes. Un diagnostiqueur immobilier est indépendant de toute entreprise tierce. Il s’engage à ne prescrire aucune enseigne afin de réaliser d’éventuels travaux requis. Pour la sécurité, un bon diagnostiqueur est tenu de souscrire à une assurance professionnelle qui couvre certains litiges.

Découvrez par la suite pourquoi se faire suivre par des experts pour un investissement immobilier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *