Tout savoir sur la levée de corps

Tout savoir sur la levée de corps

Le champ lexicale des obsèques est souvent complexes, non pas à cause des mots en eux même mais plutôt à cause de la tendance qu’on a, à ne pas poser de questions. Parmi les termes du lexique funèbre il y a la levée de corps. Lorsque la levée du corps ne signifie ou ne symbolise rien, on peut dire qu’elle fonctionne comme un acte de communication sans symbole, notamment parce qu’elle concerne le plus souvent quelqu’un qui ne peut pas parler.. On balaye toutes idées reçu pour vous expliquer tout ce qu’il faut savoir sur la levée de corps en quelques points !

Qu’est-ce que la levée de corps ?

La levée de corps est un rituel funéraire qui consiste à élever le cadavre du sol jusqu’à ce qu’il soit à la hauteur des yeux. Il est d’usage de croire que la levée du corps est un signe de résurrection, même si la levée elle-même n’y fait pas ostensiblement référence. Il peut avoir lieu pendant une messe catholique, si l’on considère que l’élévation du corps est un support de consécration pour la résurrection, ou après celle-ci pour ouvrir un espace pour le deuil et les condoléances.

À leur tour, certains élèvent le corps depuis l’Antiquité en signe de respect envers la mort.

La tradition de l’élévation du corps n’est pas appliquée à toutes les religions. Il s’agit d’une tradition catholique, car elle marque les sentiments religieux depuis des siècles.

Qui effectue la levée du corps ?

La levée du corps est généralement effectuée par deux personnes, une à chaque extrémité du cadavre. Selon les coutumes locales et les traditions familiales, il peut s’agir de membres de la famille ou d’amis qui sont rémunérés pour leurs services par la famille après avoir présenté ses condoléances. Si de nombreux assistants sont présents à la messe ou à l’enterrement, ils remplacent ceux qui procèdent à la levée du corps. Les personnes chargées de cette tâche participent également à d’autres tâches liées aux soins et au confort des personnes en deuil lors des funérailles.

En quoi consiste la levée du corps ?

La levée du corps consiste essentiellement à lever le corps, le déposer sur une civière ou un catafalque pour le transporter depuis l’église ou le funérarium, si la coutume locale l’exige. Il est courant que le défunt soit placé devant le prêtre pendant la messe, les mains croisées sur la poitrine. La levée du corps peut avoir lieu avant ou après l’homélie.

D’où vient la tradition ?

La levée du corps fait partie des rites funéraires catholiques depuis environ 1500 après J.-C., date à laquelle les catholiques ont commencé à se distinguer des protestants qui rejetaient cette pratique. Pour les catholiques, la levée d’un corps élevé fait partie de la consécration pour la résurrection et ne constitue pas une fermeture. La coutume voulait que les corps et les crânes soient élevés après les funérailles, afin qu’ils puissent voir leurs familles ou être vu par eux.

Pourquoi faire la levée de corps ?

Il existe quelques raisons évidentes pour la levée de corps :

  • Il s’agit d’un geste de respect envers le défunt.
  • La levée du corps démontre un acte de consécration pour la résurrection, ce qui est particulièrement important dans les funérailles catholiques.
  • Parfois, la levée du corps est également liée à des coutumes locales qui n’ont aucune signification ou expression religieuse.

Lorsque le corps n’est pas élevé, cela peut être dû à des questions pratiques ou à la dynamique familiale.

Quelles sont les raisons pour lesquelles le corps n’est pas levé ?

Selon les croyances et les coutumes locales de certains endroits – religieux ou non – le corps d’un être cher ou même d’un saint peut ne jamais toucher le sol. Dans certaines cultures, on croit que si quelqu’un touche votre corps avant que vous ne soyez enterré, vous le hanterez à vie. Une autre raison peut être liée aux circonstances dans lesquelles la mort est survenue. Dans certaines régions, on considère que cela porte malheur de toucher un être cher décédé de manière violente.

Dans certains cas, la levée du corps n’est pas pratiquée parce que la famille demande que le défunt soit enterré sans cela pour des raisons religieuses ou d’autres valeurs qu’elle souhaite suivre.

Comment se préparer à une levée de corps

La levée du corps requiert attention et respect à tout moment, mais surtout dans ses derniers instants. C’est pourquoi le corps doit toujours être transporté avec deux personnes : une de chaque côté du corps pour le soutenir et éviter qu’il ne s’effondre ou ne soit endommagé accidentellement pendant la levée du corps. Chaque accompagnateur doit veiller à ne pas se placer directement devant un cercueil ouvert lorsqu’il se déplace autour de celui-ci, car il pourrait tomber sur le corps.

 

Laisser un commentaire