Fuite d’eau : comment la détecter sur un tuyau encastré ?

Urgence-plomberie

Les fuites d’eau sont d’une grande fréquence sur des tuyaux encastrés. Non visitable, il n’est pas impossible de régler le problème. Pour vous éviter une facture d’eau exorbitante, il est indispensable de couper l’arrivée d’eau générale de la maison. 

Connaissant la difficulté de ce genre d’intervention, la présence d’un professionnel est requise dans ce genre de situation. Ces derniers utilisent des méthodes et appareillages spécifiques et adaptés dans ce cas de figure.

Trouver l’origine du problème

En cas de fuite d’eau encastrée, il est très important de détecter son origine immédiatement. Toutefois, il existe plusieurs endroits où l’eau peut s’infiltrer dans la maison. Dans un premier temps, il faut effectuer un diagnostic des tuyaux de canalisations, des robinets du chauffe-eau, du réservoir de toilette et autres. 

Il est possible que l’eau puisse s’infiltrer au niveau de vos charpentes, de vos planchers, de vos cloisons, de vos murs ou même dans votre sol. Dans ce cas, comment trouver un tuyau d’eau encastrée ? Seul un professionnel à toutes les compétences requises pour faire face à ce genre de situation.

Appliquer les techniques de détection en cas de fuite sur un tuyau encastré

Nombreuses sont les techniques permettant de déceler toute infiltration d’eau sur une canalisation encastrée. Le plus important est d’agir immédiatement afin de minimiser les dégâts. Voici les outils à utiliser dans ce cas de figure : 

  • La caméra thermique : c’est une technique d’inspection par vidéo infrarouge.  Cette méthode de recherche de fuite par caméra 93 permet de vérifier tous les réseaux difficilement accessibles dans une maison comme les tuyaux encastrée d’un système de chauffage. Avec des captes infrarouges, la caméra permet d’observer le changement de température ou perte de chaleur due par la présence de fuite d’eau non visible à l’œil nu.

 

  • Le test hygrométrique : cette nouvelle technologie permet de détecter la présence d’humidité sur un conduit encastrée. Cette méthode permet de marquer la différence entre les anciennes taches d’humidité et les nouvelles dans une pièce donnée. 

 

  • La fluorescéine : c’est une technique de mise en colorée permettant de trouver rapidement la source d’une fuite d’eau encastrée. Cela consiste à verser du colorant sur le passage des fuites afin de déterminer leur présence.  

 

 

  • Le gaz traceur : cette technique d’injection de gaz permet de se rendre compte de la source précise d’une fuite d’eau, même la plus minime dans les canalisations encastrées. L’injection de mélange gazeux sous une pression atmosphérique permet de repérer toute trace de fuite sans aucun dégât. Dès que le gaz remonte et s’échappe du sol, c’est le signe de la fuite d’eau dans le logement.  

 

  • L’écoute électroacoustique : cette technologie permet de repérer toute trace de fuite d’eau en amplifiant le son émis par celle-ci dans la tuyauterie. L’amplificateur de son permet de bien déceler la présence de fuite d’eau sans aucune casse possible.

 

  • Le fumigène : cette technique permet de vérifier l’étanchéité des tuyaux encastrés. Il s’agit d’injecter de la fumée afin d’observer son échappement au-dessus des zones suspectées. 

 

  • La caméra vidéo : cette méthode de recherche de fuite par caméra 93 est très adaptée dans les canalisations encastrées. Cela permet d’inspecter l’intérieur des conduits afin de se rendre des différents défauts, notamment la présence éventuelle d’une fuite d’eau. l’introduction de la caméra dans les réseaux souterrains va filmer et enregistrer la fuite d’eau afin de la retransmettre plus clairement sur un écran télévisé. 

 

  • L’humidimètre : cette technologie moderne permet de mesurer le taux d’humidité dans les tuyaux enterrés. Cela permet de trouver la présence d’humidité sans endommager la structure de la maison.

Découvrez par la suite : Comment repérer les fuites enterrées ?

Laisser un commentaire