Des visites touristiques dans l’espace : combien cela coûterait ?

voyage dans l'espace

Curieux de découvrir l’inconnu qui se cache hors de la planète Terre ? Pour n’importe qui, cela n’est plus une impossibilité à présent. Du mystérieux inconnu, réservé uniquement aux professionnels, l’espace passe aujourd’hui à la portée de tous pour des visites touristiques. Que faudrait-il pour faire un tour dans l’espace ? Cet article en parle.

Faut-il être riche pour faire une visite dans l’espace ?

Un voyage dans l’espace n’est certainement pas semblable à un voyage en bus ou en avion. Il revient naturellement plus coûteux et plus complexe. En 2001, Dennis Tito le premier touriste américain qui réussit à aller en visite touristique dans l’espace pour 7 jours 22 h et 4 minutes a d’abord déboursé une somme de 20 millions d’euros pour cet aller-retour.

Plusieurs personnes, folles de découvrir l’espace comme Dennis Tito ont également effectué leur voyage dans l’espace. Mais une remarque très importante, ils étaient tous fortunés.

Par ailleurs, le monde actuel rend ce voyage touristique dans l’espace beaucoup plus abordable et simple à réaliser. Ceci grâce à des compagnies qui s’y s’investissent. Il s’agit des compagnies telles que Cosmocourse de Andrey Bokarev, SpaceX ; Virgin Galactic et Blue Origin dirigées par des personnes très fortunées. Les voyages dans l’espace seraient désormais moins coûteux, mais resteront néanmoins dispendieux (environ 250 000 dollars). Pour cette somme un voyage de 12 minutes est accordé dans l’espace avec 6 minutes dans l’apesanteur. Les visites touristiques ne sont désormais plus réservées aux privilégiés uniquement.

Que deviendraient les prix avec le temps ?

Comme vous le constatez, les visites touristiques dans l’espace requièrent de fortes sommes. Il n’est donc pas à la portée de tous. Mais les travaux sans relâche des différentes sociétés de voyages touristiques dans l’espace feraient certainement baisser davantage le coût du voyage dans les années à venir.

Pour l’instant, en raison des moyens nécessaires pour envoyer une fusée dans l’espace, la barre posée pour le coût du voyage à 250 000 dollars serait difficile à baisser. Les compagnies affirment que cette somme fixée ne leur permettrait pas de rentabiliser facilement.

En outre, l’unique possibilité pour que ce coût connaisse une baisse est l’augmentation rapide du nombre de personnes qui seraient prêtes à s’offrir 12 minutes dans l’espace pour 250 000 dollars.

Source de financement éventuelle.

Le compte courant d’associé.

Le compte courant d’associé implique uniquement des partenaires. Il est destiné à recevoir pendant une certaine période les fonds qui sont voués à la société par ses différents associés. Les fonds dont il s’agit ici sont dits quasi-fonds propres et sont comptabilisés dans les bilans sur les dettes du passif. Quasi-fond propre, car les temps d’appartenance de ce compte aux associés peuvent être de courte comme de longue durée.

Les transactions bancaires de la société sont fixées sous des lois qui précisent que seuls les partenaires de la société ont la possibilité de faire des prêts à la société. Par ailleurs, pour les sociétés individuelles qui n’ont pas de comptes courants d’associés, ces lois ne sont pas valides. Ceci s’explique par le fait que les comptes d’exploitant ne reçoivent que les contributions que donne le chef de société, et ce, momentanément.

Les comptes courants d’associés peuvent être soumis à des contrats de blocage également. Les banques conduisent ainsi les associés à allouer une somme assez signifiante aux sociétés pour une certaine période.

Par contre, les comptes courants d’associé peuvent toujours être rémunérés en dépit de toutes les circonstances. Lorsqu’une société où investissent des personnes qui ont un compte courant d’associés est en crise, ces personnes prennent le nom de créancier chirographaire et ont donc l’assurance d’être des personnes payées. En cas de situations extrêmes, les investissements ne sont pas complètement restaurés.

Laisser un commentaire